Master Droit Bancaire et FinancierFaculté de Droit et de Science politique de Montpellier

Après le Master 2 Droit bancaire et financier, les diplômés empruntent divers chemins, illustrant la variété des possibilités et des débouchés qui s'ouvrent à eux. 

 

Pour ne prendre que quelques illustrations, parmi les étudiants des dernières promotions, si certains poursuivent leurs études (un étudiant suit actuellement un LL.M au Royaume-Uni en droit des sociétés et droit financier ; un autre vient d'être admis dans l'un des mastères d'HEC), d'autres diplômés entrent  directement sur le marché du travail, en France ou à l'étranger. Parfois recrutés à l'issue de leur alternance, ils occupent en tout cas des fonctions variées : l'un est juriste dans une grande banque d'affaires, l'autre analyste réglementaire dans un cabinet d'audit et de conseil membre des Big Four, d'autres encore sont chargés de la conformité et de la lutte anti-blanchiment au sein d'importants groupes bancaires, ou encore juristes dans des FinTechs. Certains préparent en parallèle une thèse de doctorat. 

 

Les exemples pourraient être multipliés, tant les débouchés sont nombreux.

 

L'on mentionnera encore les anciens diplômés qui ont rejoint des cabinets d'avocats réputés mais aussi la Fédération bancaire française, la Banque de France (dont l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) ou encore la Banque centrale européenne, autant de structures auprès desquelles ils mettent à disposition leur expertise.